Le philosophe marocain Mohamed Abed al-Jabri n’est plus

3 05 2010

mohamedabedaljabri.png

L’éminent philosophe  marocain Mohamed Abed Al-Jabri est décédé aujourd’hui le 3  mai 2010  à Casablanca à l’âge de 75 ans.  Le défunt est universellement reconnu comme l’un des plus grands philosophes et spécialistes contemporains de la pensée arabo-musulmane.

Il avait  débuté sa carrière académique à partir de 1967 en tant que professeur de philosophie à  l’Université de Rabat où il enseigna l’épistémologie et la philosophie. Son doctorat sur Ibn  Khaldoun publiée en 1971 (La pensée de Ibn Khaldoun : la assabiya etl’État :les grandes lignes d’une théorie Khaldounienne de l’histoire musulmane) lui a inspiré la nécessité de procéder à une refondation de la pensée arabe, classique et moderne. Très tôt  il a entamé un  vaste programme d’étude critique du patrimoine culturel arabe en publiant en 1980 (Nous et le patrimoine ) et de la pensée  arabe en publiant en  1984 un  énorme ouvrage en quatre volumes : « critiquede la pensée arabe ».  Depuis, feu Al Jabri avait publié une vingtaine  d’ ouvrages touchant différents  domaines y compris des œuvres littéraires.

Mais suite aux attentas de septembre 2001 et les événements graves qui s’ensuivirent ( ignorance et stigmatisation de l’islam,  invasion d’Afghanistan puis  de l’ Irak… ), Al Jabri allait entamé un parcours intellectuel particulier. Poussé par une profonde volonté de faire connaitre le Coran aux lecteurs arabes et musulmans mais également aux lecteurs étrangers non arabophones, il s’engage à écrire un ouvrage* (en trois volumes)   consacré  à une relecture / explication du texte coranique avec comme ambition de démontrer le contemporanéité du Coran par rapport à lui-même et en même temps par rapport à nous aujourd’hui.

livresaljaberi.png

L’originalité de l’approche d’Al Jabri dans cette œuvre à haut risque est fondée sur l’adoption de l’ordre  chronologique de la révélation, au lieu  de suivre les récits coraniques comme ils sont indiqués sur le Mushaf ( Coran tel qu’il a été empilé  depuis le Calife Uthman).

Cet ouvrage dont le premier volume (traduit en français et publié depuis quelques mois…) a connu un  énorme succès dans les pays  arabes, contrairement à ce qui s’est passé au Maroc où les intégristes  ont mené une campagne de dénigrement indigne contre cet intellectuel  de « gauche » et qui a toujours été  la cible des fanatiques musulmans qui le considèrent  comme un laïque.

Parallèlement à son activité d’universitaire et de philosophe, le   défunt était un militant de gauche  actif depuis le début des années 50 et l’un des dirigeants de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), au sein delaquelle il a été membre du bureau exécutif de  1975 à 1983,  date à laquelle  il va se retrouver  en divergence  avec le reste des dirigeants de ce parti qui était entrain d’abandonner progressivement son âme d’opposition réelle et deglisser de plus en plus vers   le jeu « démocratique et parlementaire » qui est truqué par le régime.

En même temps que son activité politique Al Jabri était chargé également pendant longtemps  de la direction du journal arabophone de son  parti « Al Moharrir »

Al Jabri était un intellectuel issu d’un milieu très modeste, de la région de Figuig dans le sud est de ce  Maroc lointain et inutile  .   Son intégrité et son abnégation   ont fait de lui un homme estimé et respecté,  un modèle  de l’intellectuel engagé, de plus en plus  rare de nos jours. Sa disparition est une perte inestimable pour cette pensée arabo-musulmane  qui appelle au «dépassement d’un passé jamais dépassé» et souhaite une reconnaissance des musulmans par eux-mêmes et par autrui, dans le cadre d’une modernité à inventer.

Que son âme repose en paix. Nous sommes à Dieu et à lui nous retournerons !

Source Info :

Dr Mhamed Lachkar (http://www.mediapart.fr/club/blog/m-lachkar/030510/maroc-le-grand-philosophe-mohamed-abed-al-jabri-vient-de-deceder)

Note :

*Volume1 :Introduction au Coran

Volume 2 ;Comprendre le Coran I

Volume 3 ;Comprendre le Coran II

Bibliographie (Source WIKIPEDIA)

Cette bibliographie est majoritairement en langue arabe, et qui a été traduite en français.

  • 1970 (Ar), Tribalisme et Etat: repères pour une théorie khaldounienne de l’histoire musulmane.
  • 1973 (Ar), Lumières sur les problèmes d’enseignement au Maroc.
  • 1976 (Ar), Introduction à la philosophie des sciences (2 tomes).
  • 1977 (Ar), Pour une vision progressiste de nos problèmes intellectuels et éducatifs.
  • 1980 (Ar), Nous et la tradition. Lectures contemporaine de notre patrimoine philosophique (réed. 2006).
  • 1982 (Ar), Le discours arabe contemporain: étude analytique et critique.
  • 1984 (Ar), La formation de la raison arabe.
  • 1986 (Ar), La structure de la raison arabe.
  • 1988 (Ar), Les politiques d’enseignement dans le Maghreb arabe.
  • 1988 (Ar), Problématiques de la pensée arabe contemporaine.
  • 1988 (Ar), Le Maroc contemporain: particularité et identité… modernité et développement.
  • 1990 (Ar), La raison politique arabe.
  • 1990 (Ar), Le dialogue de l’Orient et de l’Occident (avec Hassan Hanafi).
  • 1991 (Ar), Tradition et modernité: études et débats.
  • 1994 (Fr), Introduction à la critique de la raison arabe, traduit de l’arabe par Ahmed Mahfoud et Marc Geoffroy, Paris, éd. La Découverte (ISBN 270712379X)
  • 1994 (Ar), La question culturelle.
  • 1995 (Ar), Les intellectuels dans la civilisation arabo-musulmane: l’infortune d’Ibn Hanbal et le drame d’Averroès.
  • 1995 (Ar), La question de l’identité: l’arabité, l’islam et… l’occident.
  • 1996 (Ar), Religion, Etat et l’application de la Loi religieuse (Charia).
  • 1996 (Ar), Le projet du Renouveau arabe.
  • 1997 (Ar), La démocratie et les droits de l’homme.
  • 1997 (Ar), Quelques sujets de la pensée contemporaine.
  • 1997 (Ar), Point de vue: vers la reconstruction des sujets intellectuels de la pensée arabe contemporaine.
  • 1997 (Ar), Archélogie de la mémoire: de loin.
  • 1998 (Ar), Averroès : biographie et pensée.
  • 1999 (En), Arab-Islamic Philosophy: A Contemporary Critique. Trans. Aziz Abbassi. Austin: University of Texas Press, 1999. (ISBN 0-292-70480-1)
  • 2001 (Ar), La raison éthique arabe.
  • 2005 (Ar), Critique du besoin à la réforme.
  • 2006 (Ar), Introduction au Coran.
  • 2008 (Ar), La compréhension du Coran.

Actions

Informations



Laisser un commentaire




PUERI CANTORES SACRE' COEUR... |
elmoutahajiba |
Bismillah |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FIER D'ÊTRE CHRETIEN EN 2010
| Annonce des évènements à ve...
| IN CAMMINO VERSO GESÙ CRISTO