Collège-Lycée Averroès de l’UOIF : des intimidations ?

30032015

La mise en ligne, le 19 mars 2015, de mon témoignage citoyen d’intérêt public intitulé : « Collège-Lycée Averroès de l’UOIF : L’arbre qui cache le désert ! » (à lire ici) semble avoir secoué quelques branches. Je précise, d’entrée de jeu, que je ne souffre, normalement, d’aucune pathologie chronique connue et d’aucune psychose, qui serait passagère, altérant mes facultés de jugement. Mon ami, avec qui j’ai pris un bon café, hier après-midi au centre ville de Lille, n’a rien remarqué, ma femme non plus. Mais, le doute reste permis et la vigilance demeure nécessaire. Il me semble, que de toute façon, tout un chacun serait, de facto, « parano » aux yeux d’un autre. 

Cependant, deux faits réels, matériels et circonstanciés me confirment que, vraiment, je demeure – Dieu soit loué – sain d’esprit et qu’il ne s’agit guère d’un délire caractérisée ou d’une frénésie, à peine voilée, mais plutôt d’une réelle volonté d’intimidation, d’une double intimidation !

En effet, hier soir, cinq minutes seulement avant le coup d’envoi du match de l’équipe de France contre le Danemark – le pays d’origine du dessinateur Kurt Westergaard qui, en 2005, avait caricaturé le Prophète Mohammad – une enseignante au « Collège-Lycée Averroès », qui avait participé sur sa page Facebook public au lynchage « numérique » de Soufiane Zitouni, m’a envoyé deux courriels successifs, expliquant qu’elle demeure blessée par le propos de mon livre et qu’elle a décidé de porter plainte contre moi pour diffamation : une première intimidation ! Lire la suite… »




Collège-Lycée Averroès de l’UOIF : L’arbre qui cache le désert !

19032015

pdg_lycee_Averroes

Les islamistes des «Frères Musulmans » – dont je faisais parti durant une quinzaine d’années de ma vie – ne semblent pas être prêts à assumer leur part de responsabilité, dans le maintien et la consolidation de la très fragile « unité nationale », promise depuis les attentats de Paris, les 7, 8 et 9 janvier dernier. Comme d’habitude, ils préfèrent continuer à prendre en otage l’islam et les musulmans, citoyens français ou résidents.

En excellents illusionnistes de l’art de l’amalgame, ils ont réussi, jusqu’à présent, à convaincre des fidèles et autres citoyens, que toute critique, fondée, de leur idéologie islamiste anachronique, théologico-politique et expansionniste serait un dénigrement de « la » religion musulmane et une injure faite aux « musulmans ». Ainsi, il faut le reconnaître, ils ont réussi à installer dans de nombreuses têtes que l’idéologie d’Hassan Al Banna et l’islam originel prêché au temps du Prophète Mohammad seraient une même chose ; que « frère musulman » et « musulman » sont deux entités égales ; que l’entité politique UOIF et la communauté des musulmans de France se confondraient presque parfaitement. Ils ont même inventé, ou adopté, le terme « islamophobie », une arme juridique redoutable, pour faire peur et faire taire les critiques les plus justes, et les plus indispensables surtout pour le salut de toute la France. L’on peut même se poser cette question, avec Pascal Boniface en particulier : Est-il permis de critiquer l’islamisme et les « Frères Musulmans » ? Lire la suite… »







PUERI CANTORES SACRE' COEUR... |
elmoutahajiba |
Bismillah |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FIER D'ÊTRE CHRETIEN EN 2010
| Annonce des évènements à ve...
| IN CAMMINO VERSO GESÙ CRISTO