• Accueil
  • > Archives pour septembre 2017

Affaire Fatima En-Nehary (PJD) : première plainte déposée, la deuxième en cours de préparation …

28092017

Fatima-photo-du-roi
Par : Mohamed Louizi

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Mon excommunication publique par l’islamiste Fatima En-Nehary (PJD-Paris) est désormais entre les mains de la Justice Française. Après une pré-plainte formulée et acceptée dès le lundi 25/09/2017, j’ai été reçu ce matin dans les locaux du commissariat central de ma ville, par un officier de la police judiciaire, pour compléter et signer ma plainte, et aussi pour verser dans le dossier les preuves matérielles en ma possession.

A ce stade de l’enquête, l’infraction pénale retenue contre l’islamiste Fatima En-Nehary est : « menace de crime contre les personnes, matérialisée par écrit, image ou autre objet ». Le PV (cf. ci-joint) sera transmis, selon le Code de Procédure Pénale, à Monsieur le Procureur de la République, au TGI de Lille. Naturellement, je me suis constitué partie civile dans Lire la suite… »




Mon âme et ma foi ne t’appartiennent pas !

26092017

Mohamed GuerroumiPar mon ami et grand frère : Mohammed Guerroumi *

Il est une tradition islamique par laquelle le simple fait de maudire un croyant, équivaut à le tuer. En effet et dès lors, il est parfaitement convenu que celui qui accuse un croyant d’incrédulité, d’hérésie ou d’apostasie, est d’autant plus coupable que s’il l’avait tué.

Le Seul à se réserver exclusivement le droit de juger la foi, ou l’absence de foi d’un individu, en toute connaissance et absolue justice, reste et demeure Dieu Tout Puissant, le Sage, le Juste.

 » Agissez avec discernement et ne dites point à celui qui vous adresse la salutation de la paix : «Tu n’es pas Croyant» en vue des biens éphémères de la vie ici bas… » Sourate 4 – Les Femmes. Verset 94.

Tout cela relève d’un principe fondamental et immuable dans la religion islamique, une norme incontournable imposée par le Lire la suite… »




L’islamiste Fatima En-Nehary lance une fatwa contre moi (communiqué)

25092017

3

L’islamiste franco-marocaine Fatima En-Nehary, à qui j’ai déjà consacré le 13 septembre dernier mon article intitulé : «PJD Paris : Fatima, un profil radical protégé sous le voile ?»[1]-[2] et qui semble être curieusement soutenue, depuis, par la majorité des islamistes de son parti, à Rabat comme à Paris, m’a excommunié publiquement, sans aucune gêne, ce vendredi 22 septembre 2017, sur sa page Facebook en arabe, en me qualifiant textuellement d’ «hérétique» : Zindîq (زنديق).

En effet, cette excommunication — à conséquences criminelles certaines, si rien n’est fait ! — se base visiblement sur un article en arabe, publié depuis Rabat sur le site marocain «www.rue20.com» qui avait résumé (à sa manière), sans me contacter et sans lire mon essai, l’article du site Le Point, datant du 19 septembre, en y choisissant un titre dangereusement tendancieux. Alors que le site Le Point titrait Lire la suite… »




Oméro Marongiu-Perria, peut-il déconstruire le «paradigme hégémonique» en prêtant main forte au «paradigme victimaire» au service du «chaos constructeur» ? Lecture croisée (1).

17092017

00

Par : Mohamed Louizi

(Appuyer sur les photos pour les agrandir !)

Depuis quelques mois, j’ai envisagé d’écrire, dans le cadre d’un débat d’idées — que j’espère franc et dépassionné –, un article analytique de certains écrits et publications de mon «ami», le sociologue Omero Marongiu-Perria que je connais depuis le début des années 2000. Nous étions tous les deux frères musulmans, membres de l’UOIF (surnommée actuellement «Musulmans de France»). De nombreuses occasions passaient, permettant la rédaction et la publication de cet article, mais à chaque fois, j’ai dû y renoncer à la dernière minute, pour laisser passer l’orage et, ainsi, s’épargner soi-même d’une lecture conflictuelle qui soit polluée, totalement ou partiellement, par de la colère.

Mais il y a une autre raison à cela, j’étais à chaque fois dans l’attente qu’une nouvelle publication de sa part, qui viendrait, soit infirmer, soit confirmer les conclusions de mon analyse de la trajectoire de sa plume, tout comme de son action sur le champ islamique (et parfois-même islamiste) : une trajectoire complexe, je l’avoue, pas très facile à suivre et à cerner. Cela pourrait être une de mes limites.

Enfin, après presque deux ans d’hésitation, au vu de la matière intelligible qu’il a produite, depuis janvier 2016, je vais pouvoir désormais engager ce débat, modestement, avec celui qui se présente comme Lire la suite… »




PJD Paris : Fatima, un profil radical protégé sous le voile ?

13092017

01.png

Par : Mohamed Louizi

1- Si vous voulez, passez directement aux paragraphes suivants !

Légalistes. Modérés. Pacifistes. Non-violents. Démocrates. Réformistes … Autant d’adjectifs qualificatifs sont attribués par des journalistes et des médias occidentaux aux Frères Musulmans, à leurs théoriciens, à leurs imams, à leurs militants et structures associatives et politiques, dans différents pays arabes, mais aussi dans d’autres pays américains et européens : la France, hélas, ne fait pas exception.

La puissante lessiveuse médiatique — lourdement noyautée par tant d’agents de communication, de chiens de garde, d’idéologues néo-collabos, d’universitaires amis des islamistes (François Burgat parmi d’autres), de chercheurs faussaires, de théoriciens islamisto-compatibles, issus d’une certaine gauche (tout comme d’une certaine droite) atlantiste et affairiste, en marche, ainsi que des chroniqueurs éditocrates, dont les noms figurent sur les petits papiers de Lire la suite… »




Dans les librairies : Plaidoyer pour un islam apolitique

8092017

20170907_112935

Je l’ai commencé par une interrogation : « Encore un écrit sur l’islam ? » (p.15). Je l’ai conclu par une autre interrogation : « Qu’attend-on pour faire (re-)naître la femme et l’homme libres, autonomes, guidés par une sorte d’alchimie heureuse, faite de raison et de foi : c’est-à-dire une raison qui espère, celle qui ne transgresse jamais les équilibres vitaux, naturels, écologiques et sociétaux fragiles, et d’une foi intelligente qui aspire toujours au savoir, sans restriction aucune, assimilant, en vue du progrès dans la paix, les connaissances issues d’au moins quatre sources magistrales : l’Univers comme horizon, l’Histoire comme maître, la Vie comme sacré et Soi-même comme juge (et partie) ?«  (p.185). Entre les deux, ce sont des centaines de questions qui interrogent, sans détour, les trois siècles fondateurs de l’islam califal politique, de 632 à 936. Une invitation à une sorte d’immersion volontaire, non sans risque, dans l’histoire des guerres des islams, pour mieux comprendre les enjeux d’ici et d’ailleurs, maintenant et demain.

Désormais, mon plaidoyer, édité chez Michalon, est disponible en librairies (Furet du Nord, FNAC, etc) et aussi sur Amazon en format broché et en format Kindle, à commander ici.

Bonne lecture !







PUERI CANTORES SACRE' COEUR... |
elmoutahajiba |
Bismillah |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FIER D'ÊTRE CHRETIEN EN 2010
| Annonce des évènements à ve...
| IN CAMMINO VERSO GESÙ CRISTO