• Accueil
  • > Actualites
  • > Les municipales à l’heure de l’islam politique à Roubaistan …

Les municipales à l’heure de l’islam politique à Roubaistan …

10 03 2020

00-CdT-islamisme

Par : Mohamed Louizi

Selon le ministère de l’Intérieur, 10 listes présentées pour les prochaines élections municipales, sur tout le territoire national, seraient «communautaires»[1]. Entendons-nous, il s’agit d’un vocable novlangue pour éviter de dire : listes islamistes. Sur un total de 20.765 listes, ce chiffre pourrait paraître insignifiant mais à tort car une seule liste islamiste est déjà une liste de trop. Toutefois, le recensement ministériel n’avance aucun chiffre s’agissant des autres listes, de gauche comme de droite, et parfois ni de gauche ni de droite, qui laissent volontairement la place à des activistes au service commandé de l’islam politique.

Combien de listes sont noyautées par ces ennemis de la démocratie qui la réduisent à un outil électoral pour en finir, à terme, avec son essence et sa philosophie ? Qui sont ces candidats, femmes et hommes, sur les 902.465 candidats recensés, qui font, consciemment ou inconsciemment, la courte échelle à l’islamisme et qui composent avec lui ? Combien de têtes de liste qui n’imaginent leur élection (ou leur réélection) que grâce à un «vote musulman», supposé être bonificateur, alors qu’il est presque inexistant ?

Force est de constater que ces candidats sans scrupule multiplient les gestes dans des mosquées frérosalafistes, comme l’a fait un certain Jacques-Alain Bénisti, candidat LR, à la «mosquée» de Villiers-sur-Marne[2]. Ceux-là mêmes qui, au nom de la République, s’efforcent de bafouiller des mots en arabe, dans des salles de prière comme dans des marchés des banlieues et des boucheries halal, pour draguer des voix, sur le terrain cultuel, sur les étals du marché de Dieu, en totale violation de l’article 26 de la loi du 9 décembre 1905. Ceux-là mêmes qui refusent de voir l’évidence et se refugient derrière le déni. Anne-Lise Dufour Tonini, la maire sortante PS de Denain, aidée par une rédaction locale d’une triste Voix du Nord, ne fait-elle pas tout ou presque, depuis des années, en jurant par tous les saints que les Frères musulmans du clan Iquioussen qui la soutiennent, non sans intérêts, ne seraient finalement pas … des Frères musulmans ?

01-ALD-TONINI-IQUIOUSSEN.png

En l’absence d’une vision républicaine vigilante à plus grande échelle, il est difficile de quantifier ces distorsions suicidaires anti-laïcité. A l’heure où la macronie dit vouloir combattre le «séparatisme»[3] islamiste, mais tout en marchant, en même temps, avec l’AMIF d’Hakim el-Karoui et ses acolytes islamistes[4], la macronie engage une étrange marche à reculons qui témoigne de son incapacité structurelle de penser, dire et agir laïcité, toute la laïcité et rien que la laïcité.

Un matin, le ministre de l’Education nationale exprime son inquiétude légitime vis-à-vis d’un « séparatisme » qui ne se dissimule plus à Maubeuge et à Roubaix[5]. Quelques heures plus tard, c’est bien un député de sa propre formation politique qui l’accuse publiquement de « stigmatiser un territoire et ses habitants »[6]. On dirait un Aurélien Taché bis !

Le clientélisme a de beaux jours devant lui. Et ce n’est pas la journaliste Ève Szeftel, auteure de Le Maire et les Barbares (Albin Michel – 2020), qui dirait le contraire, tellement son enquête chirurgicale a disséqué le système clientéliste local du président de l’UDI et député de la Seine-Saint-Denis, Jean-Christophe Lagarde et de son entourage[7].

02-MAIRE-ET-LES-BARBARES.png

Ce même clientélisme a convaincu Violette Spillebout, la candidate LREM à Lille, de répéter dans une salle de spectacle derrière un prétendu  «humouriste» de l’école Yassine Belattar : « Incha’Allah, je vais gagner ». Ce ricaneur, Djamel Oudny de son nom, était sur le point de lui demander de prononcer la Shahada, l’attestation de foi musulmane, l’index levé vers le ciel. Violette Spillebout riait alors qu’elle venait de commettre un impair …

03-SPILLEBOUT-OUDNY.png

Un peu comme lorsque son équipe avait diffusé sur les réseaux sociaux ses photos dans le hall d’un immeuble ou dans un local avec des femmes voilées, ou à côté de la boucherie halal «Amine» à Wazemmes.

05-SPILLEBOUT-VOILE.png

Sur sa liste, deux colistiers, au moins, sont dans les petits papiers d’Amar Lasfar, le président des Frères musulmans en France. Il s’agit de Nicolas Lebas, vice-président UDI au conseil régional des Hauts de France[8] et membre, s’il vous plaît, du conseil d’administration du Lycée Averroès[9] que gèrent les Frères musulmans. Ce même lycée, financé en partie par le Qatar, a vu certaines de ses subventions publiques gelées par Xavier Bertrand, le président de la région. Le second est Thibault Denis du Péage qui s’affiche fièrement avec l’islamiste Rachid Hamoudi, devant ce lycée controversé.

04-SPILLEBOUT-AVERROES.png

A ces deux noms, on peut rajouter d’autres colistiers d’origines arabo-berbères comme Aïssa el-Morabiti ou comme le numéro 2 de la liste, Ali Douffi, qui, le 10 novembre 2019 a soutenu publiquement la manifestation de la honte, baptisée «marche contre l’islamophobie», organisée par la frérosphère[10]. On n’oubliera pas que lors de cette marche, des islamistes, tout sourire autour de la sénatrice EELV Ester Benbassa, ont affiché dans la provocation assumée des «étoiles jaunes»[11] et ont fait porter à une fillette innocente ce symbole des heures sombres de la République.

06-Etoile-Jaune.png

Par ailleurs, dans ma ville de Roubaix, cet «écosystème» profondément travaillé depuis plusieurs décennies par l’islamisme, toute branche confondue, la liste conduite par Karim Amrouni,  macroniste de la première heure désormais non-LREM, n’est pas en reste. On pourrait dire qu’elle rassemble en son sein ce qui se trouve éparpillé ailleurs. Elle est la fille légitime de l’association «Citoyens» qui a préparé le terrain, plus ou moins discrètement, depuis avril dernier[12]-[13]. Son président est un certain Saad Ghammad[14]

07-LISTE-KARIM-AMROUNI.png

Plus qu’une liste électorale, c’est une vision d’une cité communautarisée où ce n’est plus la République, une et indivisible, qui fait sens, mais plutôt le concept américain multiculturaliste, à la sauce Co-Exister, de la Communauty Organizations[15], décrit dans les travaux d’un certain Julien Talpin qui entretient, par ailleurs, de très bonnes relations avec des fréristes, suivant la méthode de François Burgat. A tel point où l’on ne sait plus où se termine le champ de la recherche sociologique et politique, supposé être neutre, et où commence celui de l’idéologie et du militantisme radical d’extrême-gauche et ses luttes et convergences d’intérêts.

08-Julien-Talpin-Islamisme

La liste «Roubaix en commun», pour ne pas dire «Roubaix en communautés», contient des noms qui devraient interpeller tout  démocrate soucieux de protéger la laïcité et de préserver l’indépendance de notre République, contre les influences d’états qui menacent la stabilité de la France et de l’Europe, comme le fait sans vergogne la Turquie d’Erdogan depuis plusieurs années.

10-KACMAZ-CASTANER.pngEn effet, que fait, par exemple, le naturalisé Dogan Kacmaz[16] sur cette liste en neuvième position éligible ? Ce relais de la propagande de l’AKP d’Erdogan sur les réseaux sociaux est aussi vice-président de l’association franco-turque, affiliée à la DITIB (Union turco islamique des affaires religieuses), qui gère la mosquée Eyub Sultan[17] à Roubaix.

09-Dogan Kacmaz.pngIl faut savoir que la DITIB, largement infiltrée par les islamistes de l’organisation frériste Millî Görüs dont est issu Erdogan[18], inquiète au plus au sommet de l’Etat en Allemagne[19] et en France[20]. Cependant, des politiques locaux, y compris Guillaume Delbar (LR), le maire sortant de Roubaix, ne l’entendent pas de cette oreille et se précipitent pour boire la soupe des islamistes à la mosquée Eyub Sultan[21]. Savent-ils au moins que le nom donné à cette mosquée commémore la première mosquée construite par les Ottomans à Istanbul, au nom de ce compagnon de Mahomet tombé durant le premier siège de Constantinople ? Tout un symbole. La servitude est la fille aînée de l’ignorance de l’Histoire.

11-Eyub-Sultan.png

12-KACMAZ-CFCMEn treizième position, l’on trouve un certain Mickael Fernandes[22], très actif au sein de la «communauté portugaise» de Roubaix. «Catholique militant au Parti socialiste depuis 2011 et membre du courant [religieux] des Poissons roses[23] »[24], il est aussi animateur à la «Paroisse Bienheureux Charles de Foucauld[25]». Il milite aussi au sein du mouvement chrétien l’Œuvre d’Orient.

13-MFERNANDEZ-AMROUNI.pngBien que Mickael Fernandes ne soit pas opposé à la loi autorisant le mariage homosexuel[26], il fut vent debout, en octobre 2019, contre l’extension de la PMA et la modification de la loi bioéthique. A la veille d’une manifestation, il a mis en avant sa chrétienté : «Je suis chrétien, pratiquant, et à un moment il faut être en cohérence. Peut-être qu’il y aura des homophobes à côté de moi, peut être qu’il y aura la Manif pour tous. Mais on va y aller avec nos badges, assumer d’être des cathos de gauche.»[27] Le candidat Karim Amrouni lui offre désormais la possibilité de siéger probablement au conseil municipal de Roubaix.

14-FERNANDES-PALESTINE-PAPE

15-FERNADES-INTERRELIGIEUX

La présence d’autres noms pourrait aussi poser question, pour d’autres raisons. Lasain Messaoudi, en quinzième position, trésorier du CCMA (Centre Culturel du Monde Arabe) a été condamné à deux ans d’inéligibilité, en 2016, par le tribunal administratif de Lille, pour ne pas avoir déposé «de compte de campagne comme la loi l’impose à tout candidat à une élection.»[28] On ne sait toujours pas si la loi votée à l’Assemblée Nationale en février 2017, interdisant «aux candidats condamnés de se présenter à une élection»[29], va un jour être adoptée définitivement …

Toutefois, l’avant-dernier nom de ce décryptage, occupant la 45ème position sur la liste «Roubaix en commun», conduite par Karim Amrouni, et qui mérite un décryptage particulier, bien qu’il soit loin d’être éligible, est Mohamed Zerouali[30], un jeune roubaisien de 24 ans.

16-Mohamed-Zerouali.png

Le 8 mai 2015, il a publié : «Le 8 mai 1945, la France était contre la barbarie sauf contre la sienne #SetifetGuelma». Le 23 décembre 2015, il a tweeté : «Le France ne réforme pas, elle exclut. C’est ce qu’on appelle une politique de lâche. #lâchetéfrançaise». Le 21 juin 2017, il a publié : «Aujourd’hui, un bailleur privé a refusé mon dossier logement car ma future épouse porte le hijab ! Je porte plainte pour islamophobie…». Un autre jour, le 7 février 2018, il publia une photo de lui à côté du Frère musulman Brahim Elhadi, devant le stand de l’organisation islamiste Human Appeal, avec ce commentaire : «Depuis 9h, je suis présent à l’espace Grand Rue dans les galeries commerciales Géant [de Roubaix] afin d’informer les personnes des activités de l’ONG humanitaire Human Appeal.» Sa promotion de cette organisation était aussi relayée, quelques mois plutôt, par la radio Pastel FM lors du créneau occupé par les fréristes Ali Rahni et Hamza El-Kostiti.

18-ZEROUALI-HUMAN APPEAL.png

On rappelle que Human Appeal est loin d’être une ONG humanitaire comme les autres. En octobre 2015, le quotidien britannique The Telegraph, sous la plume d’Andrew Gilligan, a pointé du doigt les relations entre l’ONG Human Appeal et le financement du Hamas palestinien[31], classé organisation terroriste par l’UE[32]. De nombreuses photos de propagande prises à Gaza, administré depuis 2006 par le Hamas, accréditent cette thèse … 

HA-HAMAS

Human-Appeal-HAMAS-2

Par ailleurs, Mohamed Zerouali partage sur les réseaux sociaux les publications d’associations islamistes comme celles, par exemple, du  CCIF, de Rencontre & Dialogue ou celles d’activistes frérosalafistes, comme Abdelmonaïm Boussenna, Azzedine Gaci et du rappeur Médine. Le 22 décembre 2017, il publia ceci : «Aujourd’hui, à la mosquée Bilal de Roubaix [mosquée frériste], j’ai eu l’occasion de récolter des fonds pour le projet d’agrandissement du lycée-collège privé musulman Averroès. A droite, c’est Makhlouf Mamêche, un de mes professeurs qui m’a beaucoup apprit. Ensemble, soutenons le projet Averroès!» Le colistier de Karim Amrouni est un ancien élève de ce lycée islamiste qui, trois mois après l’attentat de Charlie Hebdo, avait posté : «Il est préférable d’user du crayon que de l’épée, bien que le fer coupe le bois.» Le non recours à la violence serait-il uniquement de l’ordre du «préférable» ?

19-ZROUALI-MAKHLOUF-BENCHEIKH.png

17-ZEROUALI-FB

Aujourd’hui, Mohamed Zerouali, comme d’autres activistes de l’islam politique de la plateforme roubaisienne, s’affiche à côté de Ghaleb Bencheikh, l’ancienne-nouvelle star dudit «islam de France» qui plaît, en même temps, aux salafistes wahhabites de la Ligue islamique mondiale et aux salafistes Frères musulmans. «Nous organisons avec la Fondation de l’islam de France, dans le cadre de son université populaire itinérante, un débat autour de l’islam de France. Ce sera à Roubaix le vendredi 13 décembre!», avait posté Mohamed Zerouali, un mois plutôt, sur sa page Facebook. Le «nous» désignerait l’association Polymère créé en 2017 par un certain … Michel David.

20-Michel-David-Polymere.png

«Ce n’est pas un parti politique. Ce n’est pas non plus le début d’une liste pour les élections municipales de 2020. Techniquement, c’est une association loi 1901 avec un président, Michel David, un trésorier et un secrétaire. Les anglophones parleraient de think tank. Son nom lui-même, Polymère, tend à montrer que ce groupe de réflexion a une forme difficile à définir. »[33] C’est avec cette introduction que le quotidien Nord Eclair avait présenté, en mars 2017, cette association amorphe. On est en 2020, le président fondateur de cette association, le socialiste Michel David, occupe la cinquième position éligible au sein de la liste de Karim Amrouni, comme un clin d’œil à l’agence «Le Cinquième pôle»[34] qui «se spécialise, [entres autres], sur les questions de laïcité, de gestion du fait religieux et du champ islamique.»[35]

En 2006, alors directeur général adjoint des services à la mairie de Roubaix, un poste-clé qu’il occupa durant plus de quinze ans, de 1995 à 2011, Michel David avait estimé que l’islamiste «Tariq Ramadan participerait à sa manière «à la construction sociale des jeunes musulmans» et s’apparenterait plutôt à un «démocrate-chrétien» qu’à un «intégriste djihadiste»»[36] (sic). A cette époque, Tariq Ramadan avait pignon sur rue à Roubaix, au vu et au su de la mairie, souvent avec son concours logistique. D’ailleurs, lorsque le Haut Conseil à l’Intégration avait visité Roubaix en 1999, Michel David avait répondu : «Tariq Ramadan a beaucoup de succès ici. On accompagne le mouvement. Quand il vient ici, on lui donne la plus belle salle de Roubaix. On le respecte.»[37]

21-TARQ-RAMADAN-R&D.png

Il s’agissait, sans nul doute, d’un choix presque dogmatique d’accompagner, sans faire de vagues pourrait-on dire, l’implantation frériste insidieuse à Roubaix. «Si on dit que le danger vient de l’islam, il est tactiquement envisageable d’isoler les djihadistes en dialoguant avec l’aile modérée représentée par Ramadan. C’est un pari pascalien, à l’image de ce que certains ont fait par le passé avec le communisme»[38], se justifiait-il. Force est de constater l’ampleur des dégâts de cette dérive municipale assumée, à l’ombre de l’islamisme, sur la cohésion d’un territoire perdu de la République. Quant au pari pascalien de Michel David, on posera la question aux victimes (présumées) de Tariq Ramadan.

Michel David, également membre de la GLDF[39] (Grande Loge de France) et intervenant à la Loge Averroès[40], loge maçonnique musulmane, a-t-il retenu pour autant la moindre leçon de son illusion pascalienne concernant Tariq Ramadan ? Difficile de le croire, tellement ses présentes fréquentations, mélangeant activités privées dans le Conseil et militantisme politique, demeurent toujours troubles. On regrette qu’il poursuive sa marche à côté de l’islamisme dit «modéré», que ce soit dans sa version turquo-ottomane pro-Erdogan, en s’affichant avec des militants comme Dogan Kacmaz à la mosquée Eyub Sultan, ou dans sa version arabe, à côté des (jeunes) héritiers de Tariq Ramadan.

23-MICHEL-DAVID6BENCHEIKH

Sa proximité, plus qu’amicale, avec des militants pro-islam politique, avançant mi-masqués mi-affichés derrière l’étiquette de l’étude sociologique, est un autre élément à prendre en compte. Comme lorsqu’il a invité, dans le cadre des associations Polymère et la fameuse LDH (Ligue des Droits de l’Homme), le duo Julien Talpin, précité, et Oméro Marongiu-Perria, pour discourir autour des «mobilisations citoyennes des acteurs musulmans»[41], à partir d’un paradigme victimaire instrumentalisant ladite «islamophobie» au service d’une certaine idée de l’Open Society.

24-Polymere-Talpin-Marongiu

Notons que Julien Talpin a publié récemment une tribune intitulée «Le fantasme des “listes communautaires”»[42], où il prend clairement la défense des listes islamistes présentées par le parti islamiste «l’Union des démocrates musulmans de France» (UDMF) ainsi que par d’autres listes proches ou issues du CCIF et de la famille frérosalafiste. Dans la case «déclaration d’intérêt», le site précise que «Julien Talpin ne travaille pas, ne conseille pas, ne possède pas de parts, ne reçoit pas de fonds d’une organisation qui pourrait tirer profit de cet article, et n’a déclaré aucune autre affiliation que son poste universitaire.»[43] On a juste oublié de préciser qu’il est très actif dans le milieu militant islamogauchiste et ses causes fumeuses[44]-[45] et soutient, par exemple, le «droit à la non-mixité»[46]. Pis, le livre qu’il a cosigné avec l’autre Marwan Mohammed, Communautarisme ?, a été salué pas les auteurs du rapport European islamophobia[47] 2018, cofinancé par le ministère des Affaires étrangères de la Turquie d’Erdogan …

Talpin-Turquie

Quant à l’ouvrage Musulmans de France, la grande épreuve face au terrorisme, paru en 2017, cosigné par le prétendu ex-Frère musulman Oméro Marongiu-Perria et présenté dans le cadre de cette activité, il est une compilation de propos pleurnichards à dessein, de plus de 28 frérosalafistes sur un total de 39 «personnalités (sic) interviewées et rencontrées pour l’enquête»[48].

Ainsi, la liste composite de Karim Amrouni, certainement «bien» conseillé par Michel David et son énième pari pascalien, propose à l’électorat roubaisien un marché de dupes. Ou comment vouloir vendre du sable à un bédouin dans le désert. Cela ne marchera pas. Du moins, je l’espère. Mehdi Chalah, éligible en troisième position sur cette liste floue, devrait raisonner ses colistiers. Lui qui fut jusqu’à une date récente un des proches collaborateurs de la maire socialiste de Denain Anne-Lise Dufour Tonini, il est un témoin de l’intérieur de l’entrisme des islamistes Iquioussen au sein de la municipalité[49]-[50]. Il n’en garde pas, à juste titre, que des bons souvenirs. Je le sais. Il saura sans doute expliquer à David Michel l’absurdité monumentale de son dangereux pari. Il saura lui rappeler que l’élasticité des polymères a des limites et ne pourra jamais amortir le choc islamiste et les ruptures qu’il engendre. Les mêmes causes produiraient les mêmes effets.

Pendant ce temps-là, la Voix du Nord qui a promis de tout dire aux citoyens, aux électeurs, passe à côté de l’essentiel, comme un air de déjà vu ailleurs, quelque part dans le Denaisis, et titre : «Roubaix: Karim Amrouni et sa liste prônent «l’humanité circulaire»»[51] ! Un nouveau concept, à la mode paraît-il. «Humanité circulaire» ? C’est quoi ? C’est comment ? J’ai cherché. Je n’ai rien trouvé. Il pourrait s’agir d’une humanité qui tourne en rond, autour de l’islam politique et de ses dhimmis volontaires, autour de sa kaaba d’intérêts et ses revendications, autour de sa boite de pandore et ses vices ? Peut-être…

 25-KARIM-AMROUNI

En somme, de Roubaix à Marseille, du Havre à Mulhouse en passant par la Seine-Saint-Denis, aucun territoire métropolitain n’est épargné par cet ancien-nouveau clientélisme à mille et une facettes. Que l’islam politique ait déjà ruiné l’âme de la France, durant plus de trente ans de sape méthodique de ses fondations, ne semble  avoir  aucune incidence sur l’appétit électoraliste intéressé, et parfois achetable, vénal, de candidats sans âme républicaine, démocratique. Que la branche jihadiste du frérosalafisme ait déjà fait des centaines de milliers de morts, en France et ailleurs, n’empêche pas des prétendants au suffrage universel local de collaborer activement avec la branche new-look, dite «modérée», de l’extrême-droite frérosalafiste et d’accéder à ses revendications identitaristes et liberticides. Un cauchemar.

Et si la multiplication des listes communautaristes islamistes, qu’Emmanuel Macron n’a pas souhaité interdire[52], et l’entrisme de frérosalafistes dans des listes à l’apparence républicaine, de gauche comme de droite, et parfois ni de gauche ni de droite, n’étaient, en vérité, que la condition sine qua non pour favoriser un ancrage local d’un projet politique de grande ampleur, en marche dans les coulisses du pouvoir macronien ? Un projet qui affaiblira la laïcité à la grande joie des islamistes. Une évidence.

Dans un document interne de l’Institut Montaigne intitulé : «L’islam français: le connaître, l’organiser» (Juillet–2016), on recommande d’ «outiller les collectivités locales pour favoriser l’émergence d’un islam local intégré»[53]. Cela passe, selon les auteurs, par «constituer des carrés confessionnels dans les cimetières municipaux (modifier les articles L.2213-9 et L.2223-13 du CGCT)»[54], «autoriser l’union d’associations en vue de la construction de lieux de culte (compléter l’article 20 de la loi de 1905)»[55], etc. Un tel projet a besoin, en amont, de relais locaux et de conseillers élus pour le défendre corps et âme : des femmes et des hommes, des paroissiens et des imams, des étudiants et des entrepreneurs, de la conviction et des connexions. Pour y faire face, la seule arme dont dispose  le citoyen est le bulletin de vote.

.

.

.  

Notes bibliographiques :

[1] http://www.leparisien.fr/elections/municipales/municipales-10-listes-dites-communautaires-recensees-par-les-prefets-03-03-2020-8271417.php

[2] http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/municipales-a-villiers-l-intervention-du-maire-a-la-mosquee-fait-polemique-01-03-2020-8270232.php

[3] https://www.lepoint.fr/politique/les-mesures-d-emmanuel-macron-contre-le-separatisme-islamiste-attendues-18-02-2020-2363126_20.php

[4] https://www.marianne.net/debattons/tribunes/islam-la-lettre-alertant-macron-laquelle-il-n-jamais-repondu

[5] https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/blanquer-roubaix-maubeuge-loi-islamique-remplace-loi-republicaine-ca-se-voit-1790651.html

[6] https://www.20minutes.fr/lille/2725579-20200224-nord-depute-lrem-accuse-blanquer-friser-irresponsabilite-propos-separatisme-religieux

[7] https://www.lepoint.fr/politique/le-maire-de-bobigny-s-acharne-a-embaucher-la-compagne-d-un-ancien-membre-du-gang-des-barbares-05-03-2020-2365929_20.php

[8] https://www.hautsdefrance.fr/elu/lebas-nicolas/

[9] https://www.la-croix.com/Religion/Islam/aides-premier-lycee-musulman-contrat-suspenduesA-Lille-aides-lycee-musulman-Averroes-suspendues-Xavier-Bertrand-suspend-aides-lycee-musulman-Averroes-2019-10-15-1201054439

[10] https://www.la-croix.com/France/Politique/ombre-islamiste-plane-marche-contre-lislamophobie-2019-11-07-1201059144

[11] http://www.leparisien.fr/societe/etoile-jaune-portee-a-la-marche-contre-l-islamophobie-une-polemique-en-questions-11-11-2019-8190960.php

[12] https://www.lavoixdunord.fr/573583/article/2019-04-25/la-conference-citoyenne-prepare-t-elle-le-terrain-pour-les-municipales

[13] https://www.lavoixdunord.fr/575010/article/2019-04-28/les-ambitions-desinteressees-de-l-association-citoyens

[14] https://www.facebook.com/saad.ghammad.7?epa=SEARCH_BOX

[15]https://www.franceculture.fr/societe/democratie-participative-le-community-organizing-peut-il-faire-mieux-que-le-grand-debat

[16] https://www.facebook.com/dogan.kacmaz.31

[17] https://www.lavoixdunord.fr/591097/article/2019-05-30/la-mosquee-turque-accueillera-les-fideles-des-septembre-2020

[18] https://www.nouvelobs.com/monde/20170407.OBS7705/comment-le-parti-d-erdogan-s-infiltre-en-france.html

[19] https://www.lefigaro.fr/international/2018/09/28/01003-20180928ARTFIG00359-le-ditib-l-organe-religieux-turc-preoccupe-l-allemagne.php

[20] https://www.lopinion.fr/edition/politique/islamisme-pourquoi-macron-vise-erdogan-212228

[21] https://www.lavoixdunord.fr/394057/article/2018-06-09/une-rupture-de-jeune-sur-le-chantier-de-la-future-mosquee-turque

[22] https://twitter.com/fernandesmicka?lang=fr

[23] https://twitter.com/PoissonsRoses

[24] https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Ethique/Extension-PMA-pourquoi-vont-manifester-dimanche-2019-10-04-1201051934

[25] https://sites.google.com/view/paroissecharlesdefoucauld/accueil

[26] https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Ethique/Extension-PMA-pourquoi-vont-manifester-dimanche-2019-10-04-1201051934

[27] https://www.lepoint.fr/societe/absence-de-pere-marchandisation-parole-de-manifestants-contre-la-pma-pour-toutes-04-10-2019-2339373_23.php

[28] https://www.lavoixdunord.fr/art/region/roubaix-ineligibilite-pour-sauria-redjimi-et-trois-ia24b58797n3332549

[29] http://www.leparisien.fr/politique/les-deputes-sur-le-point-d-adopter-une-loi-empechant-de-se-presenter-en-cas-de-condamnation-01-02-2017-6644646.php

[30] https://www.facebook.com/mohamed.zerouali.75

[31] https://www.telegraph.co.uk/news/uknews/terrorism-in-the-uk/11940489/Human-Appeal-and-Hamas-the-evidence.html

[32] https://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/Malgre-contestation-Hamas-lEurope-maintient-mouvement-palestinien-liste-terroriste-2019-03-07-1201007183

[33] https://www.nordeclair.fr/art/id47614/article/2017-03-27/polymere-vient-mettre-son-grain-de-sel-dans-le-debat-politique-local

[34] https://www.mediacites.fr/forum/lille/2017/03/15/plaidoyer-pour-linnovation-responsable/

[35] https://www.linkedin.com/in/michel-david-lecinquiemepole/?originalSubdomain=fr

[36] https://clubdelapressehdf.fr/IMG/doc-1268.pdf

[37] http://www.micheletribalat.fr/434871940

[38] https://clubdelapressehdf.fr/IMG/doc-1268.pdf

[39] https://clubdelapressehdf.fr/IMG/doc-1268.pdf

[40] https://www.medias-presse.info/la-loge-averroes-des-francs-macons-musulmans/81161/

[41] https://www.lavoixdunord.fr/268014/article/2017-11-22/les-mobilisations-citoyennes-des-acteurs-musulmans-en-debat-ce-jeudi-soir

[42] https://theconversation.com/debat-le-fantasme-des-listes-communautaires-130897

[43] https://theconversation.com/debat-le-fantasme-des-listes-communautaires-130897

[44] https://radical.hypotheses.org/1571

[45] https://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/031119/marche-du-10-novembre-paris-nous-dirons-stop-l-islamophobie

[46] https://www.change.org/p/le-gouvernement-pour-le-droit-%C3%A0-la-non-mixit%C3%A9

[47] http://www.islamophobiaeurope.com/wp-content/uploads/2019/09/FRANCE.pdf

[48] V. Geisser, O. Marongiu-Perria, K. Smaïl, Musulmans de France, la grande épreuve face au terrorisme, Les éditions de l’atelier, Paris, 2017, p. 305-308.

[49] https://www.lepoint.fr/politique/elus-a-denain-la-maire-socialiste-cajole-les-freres-musulmans-14-02-2020-2362684_20.php

[50] https://www.marianne.net/societe/comment-une-ville-du-nord-est-devenue-la-base-arriere-d-une-famille-reine-de-l-entrisme

[51] https://www.lavoixdunord.fr/719869/article/2020-03-04/roubaix-karim-amrouni-et-sa-liste-pronent-l-humanite-circulaire

[52] https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Interdiction-des-listes-communautaires-la-fin-de-non-recevoir-de-Macron-1659895

[53] Page 9, ici : http://mohamedlouizi.eu/files/2018/07/islam-presentation-comite-directeur-im.pdf

[54] Page 18, ici : http://mohamedlouizi.eu/files/2018/07/islam-presentation-comite-directeur-im.pdf

[55] Page 18, ici : http://mohamedlouizi.eu/files/2018/07/islam-presentation-comite-directeur-im.pdf


Actions

Informations



Une réponse à “Les municipales à l’heure de l’islam politique à Roubaistan …”

  1. 11 03 2020
    Admin con ou bien ? (09:57:14) :

    Bel article dans tous les sens du terme.

    Dernière publication sur Jesuisconoubien... ? : Intelligence et savoir. 1/3

Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus